ComPol : Spin Doctors : quelle marge de manoeuvre pour ces conseillers de l’ombre ?

PetitDej4

image001

Le mardi 3 juin 2014, dans le cadre du séminaire « Profession communiquer » animé par Jacques  Suart, l’Association Sorbonne Communication vous propose un petit-déjeuner débat au sein du Palais du Luxembourg, sur le thème des spin-doctors.
De Marie-France Garaud à Franck Louvrier en passant par Jacques Pilhan ou Pierre Juillet, les  conseillers de l’ombre des hommes politiques sont une figure parfois méconnue, mais capitale de la  vie politique française. Le rayon d’influence de ces éminences grises, appelées “spin doctors” est  variable, et suscite toutes sortes de fantasmes de la part du public.  Ces “faiseurs de rois” sont aujourd’hui devenus incontournables. Qu’ils conseillent les  hommes et femmes politiques sur leur communication ou plus largement sur leur politique en  général, ils sont de plus en plus sous les feux des projecteurs.  Il convient donc de s’interroger aujourd’hui sur le rôle de ces conseillers personnels. La  question de l’excès de pouvoir peut être posée dès que leur intervention déborde la communication,  ou paraît empiéter sur les prérogatives propres du dirigeant politique  De quelle marge de manœuvre disposent ces conseillers ? Peut-on les considérer comme des  acteurs/ producteurs de politique à part entière ? S’agit-il de communication partisane ? Quelle légitimité pour des acteurs qui ne bénéficient pas de mandat ?
Hélène Risser, Présentatrice et rédactrice en chef du magazine « Déshabillons-les » sur Public Sénat modèrera le débat en présence de :

– Michel Bettan, vice-président, responsable de l’expertise PR Corporate chez Havas  Worldwide ; ancien conseiller et chef de cabinet de Xavier Bertrand.

– Jean-Luc Mano, co-fondateur et directeur associé d’Only Conseil ; ancien journaliste politique  puis conseiller en communication de Xavier Darcos, Christian Estrosi et Michèle Alliot-Marie.

– Matthieu Niango, conseiller études et prospective au sein du cabinet de Benoit Hamon,  Ministre de l’Education nationale ; ancien conseiller de Bertrand Delanoë, et de l’ancienne  ministre du Commerce extérieur, Nicole Bricq.

– Philippe Riutort, sociologue des médias, professeur de classe préparatoire en Sciences Sociales  au Lycée Henri IV.

– Vanessa Schneider, journaliste politique au Monde et auteur de La Déprime des politiques.

Rendez-vous donc Salon Napoléon (15 rue de Vaugirard, 75005), à partir de 8h30.

Confirmez votre inscription à sorbonne.conference@gmail.com