C’est dans un amphithéâtre comble que s’est tenue, le jeudi 14 janvier à 19h, la conférence « L’Europe, demain. Quel avenir pour une Union en crise ? », organisée par les étudiants des Masters 2 « Communication politique et sociale » et « Gouvernance européenne ». De nombreuses personnes ont répondu présent à notre invitation. Des étudiants, des acteurs de l’Europe ou encore des personnes intéressées par les sujets abordés sont venus écouter et débattre avec nos cinq intervenants. Nicolas Levrat, Directeur du Global Studies Institute de l’Université de Genève, a ouvert le débat. Il a notamment souligné que les 3 crises que l’Union a récemment rencontrées (subprimes, migration et sécurité) ont été imposées à l’Union par des facteurs extérieurs.

Dominique Plihon, Professeur d’économie financière à l’Université Paris XIII, a poursuivi ce débat. Selon lui, nous traversons actuellement la crise la plus grave depuis le Traité de Rome ; triple crise (politique, économique et sociale) qu’il qualifie d’existentielle. Une Union en crise donc, qui n’est pas complète par l’absence d’une véritable union politique et d’une monnaie incomplète, raisons pour lesquelles il déplore que l’Europe ait préféré l’agrandissement géographique à l’approfondissement. Catherine Mathieu, Economiste Sénior au Département analyse et prévision de l’OFCE, poursuit. Selon l’économiste, la zone Euro s’est privée de politique budgétaire pour contrer les effets de la crise. Tous les pays membres n’ont pas la même vision de l’Union : alors que les britanniques sont très attachés au libre marché, les grecs, dont le niveau de vie est plus faible qu’avant leur entrée dans la zone euro, aimeraient peut être une autre approche.

Au tour ensuite de Gaëtane Ricard-Nihoul (@RNihoul), Chef de la Représentation en France de la Commission européenne de prendre la parole pour rappeler le rôle nécessaire de l’Union. Elle nous fait le plaisir de citer Jean Monnet pour illustrer son propos : l’Union européenne permet de former un cadre propice à une résolution pacifique des crises, même les plus difficiles. Un discours positif et plein d’espoir, dans lequel la Chef de la Représentation rappelle que les dix grandes priorités fixées par la Commission sont très puissantes.

Guillaume Bucherer (@GduHetre), Officier au Centre d’Etudes Stratégiques de la Marine et Vice-président des Jeunes Européens Professionnels d’IDF, clôt les interventions. Il s’interroge avec nous sur la nécessité d’une armée européenne, qui peut sembler nécessaire dans le contexte actuel. Toutefois, il rappelle que ce n’est pas simple et qu’il y a la responsabilité du sang versé. Ces interventions ont été suivies d’un moment d’échange permettant aux invités de poser leurs questions et d’approfondir certains points. Ce débat a été possible grâce au talent de notre modérateur, Fabien Cazenave (@FabienCazenave), Community manager pour Euranet Plus.

En ce qui concerne la communication autour de l’événement, les étudiants sont ravis de l’écho qu’il y a eu sur Twitter, permettant à notre #UEdemain d’apparaître dans les trending topics :

TrendingTopics

 

Nous avons également été très honorés par l’intérêt de la Commission européenne, qui n’a pas hésité à promouvoir notre conférence :

Conf euro 1

Conf euro 2

 

Le succès de cette conférence, le nombre d’invités, la qualité du débat et la forte publicisation a été possible grâce :

  • A nos intervenants et notre modérateur, que nous tenons à remercier chaleureusement
  • Aux étudiants des Masters 2, de par leur implication
  • A notre enseignant, M. Renaud Soufflot de Magny (@renaudsm), Deputy Head of Unit of Communication Strategy, Corporate Actions, Eurobarometer
  • A l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne (@SorbonneParis1), de par leur aide logistique

 

Conf euro 3

Conf euro 4

 

Encore une fois, merci à tous ! Vous retrouvez bientôt l’intégralité de la conférence sur la chaîne YouTube de l’association Sorbonne Communication.

Nous nous ferons un plaisir de vous retrouver bientôt pour les Petits-déjeuners de la Sorbonne que les étudiants du Master 2 « Communication politique et sociale » organiseront dès avril ! Pour plus d’info : suivez notre actualité via @Sorbonnecom